menu

Studio Idaë

Parc à Fabriques

Aménagement

Parc à Fabriques

A l’heure de la révolution numérique, quelles formes doivent prendre les centres d’informations au sein des lycées ? Quels rôles doivent-ils tenir ? La transformation digitale est-elle la seule évolution sociétale qu’il faut accompagner dans ces lieux de savoir ?

Devant ces questionnements, en 2021, la Région Ile-de-France engage un processus innovant de réflexion et de transformation du modèle de ces Centres de Documentation et d’Information (CDI), repensés autour des usages contemporains.

Après concertation avec les différents acteurs du terrain que sont les apprenants, les enseignants, les services techniques, nous concevons pour la Région Île-de-France un nouveau CDI déclinable, à terme, sur l’ensemble des lycées répartis sur son territoire.

À travers le territoire francilien, il existe un grand nombre de parcs dotés de petits bâtiments qui organisent le jardin et détachent les intérieurs des extérieurs. Entre espace de déambulation et support de réflexion, ce sont les parcs à fabriques. Parmi eux, on peut citer : le Domaine de Chamarande, le Parc de Jeurre, le Désert de Retz ou encore le parc de la Folie Saint-James. C’est ce modèle qui sert ici d’inspiration.

Le Centre de Documentation et d’Information reprend cette organisation et cette métaphore, avec une place centrale pensée comme un « jardin » ou lieu de vie collectif, avec des fabriques qui permettent l’isolement par petits groupes dans des pavillons, et enfin avec d’autres espaces à couvert, pensés comme les sous-bois, qui accueillent des fonctions spécifiques (les ouvrages, le stockage, les bureaux).

L’espace ouvert contient un endroit consacré à la détente, à la lecture, à la déconnexion numérique et parfois au débat. La zone documentaire quant à elle, se ferme facilement au départ des documentalistes. Plus calme, elle propose des alcôves silencieuses et des recoins pour étudier à plusieurs.

Parc à Fabriques

L’étude comporte une déclinaison du principe sur trois tailles types de lycées : 600, 1200, et 1800 élèves.

2021-2022
Marché public

Equipe : Studio Idaë + Cyril Afsa + Costanza Matteucci / Sylvain Reymondon + Vincent Hedont

Commanditaire : Région Île de de France

close

Siège : 17 rue Dombasle 75015 Paris
Atelier : 111bis rue Molière 94200 Ivry-sur-Seine
contact @studioidae.com

Merci d’envoyez vos candidatures à l’adresse suivante : candidature @studioidae.com

Designer, diplômée de l’ENSCI-Les Ateliers et de l’Esad à Reims, Isabelle Daëron conçoit des scénarios articulant ressources naturelles et habitabilité. Son approche est protéiforme, et s’inscrit dans les domaines du design produit, design urbain et design d’espace. Ses projets mettent en perspective l’importance de l’enjeu environnemental actuel et leur champ d’application (flux, mobilité, espace public) tout en valorisant les ressources disponibles sur le territoire auquel ils sont attachés.

Certains de ses travaux, réunis sous la thématique des «Topiques» — Topique-eau, une fontaine filtrant l’eau de pluie ; Topique-eau-des-Cimes, un micro-réseau d’irrigation ; Topique-ciel, un miroir naturel alimenté par l’eau de pluie ; Topique-feuilles, un collecteur de feuilles utilisant le vent — ont reçu de nombreuses récompenses, telles le Prix Lille Design en 2012, Le Grand Prix de la ville de Paris en 2013 et le Prix Audi Talents en 2015. Son travail a également été exposé en France, lors de la Biennale internationale du design à Saint-Étienne, les Designer’s Days à Paris ou encore l’exposition «Conversation(s)» au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, et à l’international lors de l’International Craft Design exhibition à Taipei, la Helsinki Design Week, le Grand-Hornu, le CCA Kitakyushu au Japon, parmi d’autres.

Lauréate FAIRE DESIGN en 2018 et des Mondes Nouveaux en 2021, Isabelle Daëron a créé Studio Idaë dont l’activité se structure autour de trois champs de compétences agissant en synergie : design urbain, espace et recherche.

Pauline Avrillon, designer diplômée de l’École Boulle, intègre le studio en 2017 et contribue aux projets de design urbain. Angèle Fourteau, designer diplômée de l’ECAL en 2017 et Elise Teiller, architecte d’intérieur diplômée de l’École Camondo en 2019 ont rejoint l’équipe en 2023.

Studio Idaë collabore fréquemment avec des institutions publiques (Cité du design de Saint-Étienne, CAUE Rhône-Alpes, Domaine de Chamarande, Centre Pompidou, etc.), des entreprises privées (Hermès, Maif, Leroy Merlin, Balsan, Envie, Laorus, Suez environnement, etc.), des municipalités (Paris, Rennes, Saint-Étienne, Saint-Galmier, Le Rheu, etc.) ainsi que des manufactures (Cristal Saint-Louis).

Aujourd’hui, l’ensemble de l’équipe se consacre parallèlement à trois projets : l’accompagnement d’une dizaine d’entreprises bretonnes dans leur ouverture au public, la conception d’aménagements urbains, ainsi que le développement de nouvelles vitrines pour Hermès International et Hermès Japon.

> PressBook2022

 

Conception graphique : Audrey Templier
Développement web : Francis Josserand