menu

Studio Idaë

La Porte Numérique

Design produit

La Porte Numérique

Aller à la rencontre des publics éloignés de l’aide numérique, permettre aux médiateurs de s’installer ponctuellement dans l’espace public, y proposer des ateliers ludiques, se lier aux passants en difficulté, c’est ce que permet ce mobilier appelé “la Porte numérique”.

La Porte Numérique s’installe au cœur de l’espace public (parcs, marchés, pied d’immeuble, galeries marchandes, etc.) pour atteindre des publics dont il ne faut pas toujours présumer de leurs besoins, intérêts, freins, de leurs âges, genres, ou condition de revenu. Le projet se décline en intérieur, pour des lieux plus classiques de médiation numérique (bibliothèques, mairies, etc.).

La conception de La Porte numérique s’est faite dans un souci d’ergonomie pour les médiateurs et médiatrices : l’équipement est facilement transportable et connaît deux modes :
– une configuration “chariot roulant” compacte permet à médiateur de le manipuler l’ensemble seul, d’y stocker ses affaires, de le rentrer dans le coffre d’une voiture classique.
– une configuration “déployée” permet au médiateur de s’installer en quelques gestes, et développant les deux pieds. L’arche en fibre de verre démontable est légère et facilement tendue. Elle offre de nombreuses accroches sur site.

La fabrication de La Porte Numérique met en œuvre des techniques et matériaux simples. Elle peut être exécutée partout dans les territoires, dans les Fablab dotés les machines numériques habituelles : fraisage du bois, découpe laser, impression 3D simple, couture. Les matériaux utilisés, comme le contreplaqué ou le tissus, sont tous standards.

La fabrication de l’équipement dans un tiers-lieu peut elle-même être un sujet d’inclusion numérique : sa mise en oeuvre riche permet de faire le tour des différentes techniques élémentaires d’un Fablab, et d’aborder l’infor- matique dans un rapport concret du travail du bois, du métal, etc.

Ce mobilier a été conçu en open source. Le mode d’emploi est disponible à l’adresse suivante :
> design-ouvert.societenumerique.gouv.fr

Commanditaire : Agence Nationale de Cohésion des Territoires

Équipe de conception :
Studio Idaë
Cyril Afsa
La Tréso

Merci à Ethen Ben Abda et Mathilde Vaillant (stagiaires).

Crédits photo : Yannick Labrousse.

close

Siège : 17 rue Dombasle 75015 Paris
Atelier : 70 rue Jean Bleuzen 92170 Vanves
contact@studioidae.com

Designer et chercheuse en design, diplômée de l’ENSCI-Les Ateliers et de l’Esad à Reims, Isabelle Daëron conçoit des scénarios articulant ressources naturelles et habitabilité. Son approche est protéiforme, et s’inscrit dans les domaines du design produit, design urbain et design d’espace. Ses projets mettent en perspective l’importance de l’enjeu environnemental actuel et leur champ d’application (flux, mobilité, espace public) tout en valorisant les ressources disponibles sur le territoire auquel ils sont attachés.

Certains de ses travaux, réunis sous la thématique des «Topiques» — Topique-eau, une fontaine filtrant l’eau de pluie ; Topique-eau-des-Cimes, un micro-réseau d’irrigation ; Topique-ciel, un miroir naturel alimenté par l’eau de pluie ; Topique-feuilles, un collecteur de feuilles utilisant le vent — ont reçu de nombreuses récompenses, telles le Prix Lille Design en 2012, Le Grand Prix de la ville de Paris en 2013 et le Prix Audi Talents en 2015. Son travail a également été exposé en France, lors de la Biennale internationale du design à Saint-Étienne, les Designer’s Days à Paris ou encore l’exposition «Conversation(s)» au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, et à l’international lors de l’International Craft Design exhibition à Taipei, la Helsinki Design Week, le Grand-Hornu, le CCA Kitakyushu au Japon, parmi d’autres.

Lauréate FAIRE DESIGN en 2018 et des Mondes Nouveaux en 2021, Isabelle Daëron a créé Studio Idaë dont l’activité se structure autour de trois champs de compétences agissant en synergie : design urbain, espace et recherche.

Pauline Avrillon, designer diplômée de l’École Boulle, intègre le studio en 2017 et contribue aux projets de design urbain. Caroline Manowicz, designer et architecte d’intérieur diplômée de la Hear, développe les projets d’aménagement du studio. Elizabeth Hong, designer diplômée de l’Ensci-Les Ateliers rejoint l’équipe en 2022.

Studio Idaë collabore fréquemment avec des institutions publiques (Cité du design de Saint-Étienne, CAUE Rhône-Alpes, Domaine de Chamarande, Centre Pompidou, etc.), des entreprises privées (Hermès, Maif, Leroy Merlin, Balsan, Envie, Laorus, Suez environnement, etc.), des municipalités (Paris, Rennes, Saint-Étienne, Saint-Galmier, Le Rheu, etc.) ainsi que des manufactures (Cristal Saint-Louis).

Aujourd’hui, l’ensemble de l’équipe se consacre parallèlement à trois projets : la réalisation d’un aménagement contribuant au rafraîchissement pour Paris Habitat, la conception des nouveaux centres de documentation et d’information des lycées pour la Région Île de France , ainsi que le développement de nouvelles vitrines pour Hermès International et Hermès Japon.

> PressBook2022

 

Conception graphique : Audrey Templier
Développement web : Francis Josserand